fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

En ce moment

Titre

Artiste


Amandine en route vers Compostelle avec son cheval

Stéphane 10 February 2021

Atteinte du Syndrôme d’Ehlers Danlos, Amandine est partie pour Compostelle avec son cheval pour apprendre à vivre avec sa maladie.


Amandine a pris la route vers Compostelle avec son cheval. Elle raconte, au micro de Stéphane, son histoire, son itinéraire, son chemin de Compostelle. C’est, en effet, le Camino Francès que la jeune femme, originaire de Belgique, a choisi pour son tout premier voyage au long cours. C’était en 2019.

Amandine Vandermonst compostelle avec son cheval avec mes sabots allo la planete podcast voyage

Ce voyage, plus qu’un défi

Amandine n’avait alors pas encore 30 ans mais elle se savait déjà atteinte du Syndrôme d’Ehlers Danlos. Une maladie rare qui provoque des symptômes très variés et douloureux. Malgré les conseils et les injonctions des médecins, Amandine a décidé de partir dans le but d’apprendre à vivre avec sa maladie, de connaître ses limites physiques et mentales et également de faire page blanche sur ses douleurs passées. Un voyage qu’elle n’aurait pu faire sans son cheval Jaro. Un défi qu’elle nous livre dans cet épisode.

Amandine Vandermonst compostelle avec son cheval avec mes sabots allo la planete podcast voyage

Le départ après deux ans d’entrainement

Lorsqu’Amandine a acheté son cheval, il n’avait que 3 ans et demi. « Il devait donc encore tout apprendre. Je l’ai entraînée son cheval pendant un an. J’ai fait le plus de balades possibles avec lui pour l’habituer aux villes » explique-t-elle.
Amandine a fait transporter son cheval dans un camion qui amenait des chevaux en Espagne. « Il m’a déposée a Saint Jean-Pied-de-Port et nous avons commencé à marcher le lendemain, raconte la voyageuse. La première journée a été la plus difficile car il faisait vraiment très très chaud et le dénivelé était intense avec des pentes a 17%. Nous n’avons pas pu aller jusqu’à la fin de notre étape, Jaro et moi étions a bout ». C’est un berger qui les a accueillis dans sa bergerie où ils ont pu passer la nuit et repartir le lendemain.Amandine Vandermonst compostelle avec son cheval avec mes sabots allo la planete podcast voyage

En route vers Compostelle avec son cheval

Ensuite, le duo a continué chaque jour à marcher, d’étape en étape. « Ce n’était pas toujours facile de trouver une place correcte pour mon cheval. Parfois, les endroits n’étaient pas top et je culpabilisais. Le plus compliqué était pour lui trouver la nourriture. Il faisait sec donc il y avait peu d’Herbe. J’allais dans les grandes surfaces acheter des flocons de maïs, des carottes, des pommes, etc… lui m’attendait devant les magasins, attaché aux barres que l’on met pour les chiens ! » ajoute Amandine qui ajoutait : « Le midi, je m’arrêtais manger un bout sur une terrasse ou je me faisais un pique-nique quand il n’y avait rien ».

Amandine Vandermonst compostelle avec son cheval avec mes sabots allo la planete podcast voyage

Un chemin apaisant

« Parfois je devais attendre le soir. Nous faisions parfois une sieste tous les deux, dans la nature. Les journées étaient très calmes, apaisantes. Il m’a toujours aidée et malgré son jeune âge. Il a été exceptionnel. Nous sommes passés dans des troupeaux de vaches, de moutons, il n’a jamais bougé et pourtant, en Belgique, il sursaute a la vue d’une vache dans son pré !« . Amandine explique que le chemin était apaisant pour tous les deux : « Je marchais a côté de lui la plus grande partie de la journée et quand je n’en pouvais plus, je le montais. La dernière semaine j’avais une tendinite aux deux genoux, je l’ai donc monté plus souvent… ».

avec mes sabots allo la planete podcast voyage

Santiago

Amandine et Jaro ont atteint Santiago après un mois et une semaine. Elle raconte l’émotion qui l’a envahie lorsqu’elle est arrivée devant la cathédrale : « C’était un mélange de joie et de mélancolie… J’étais heureuse d’arriver mais aussi triste que ça soit fini. Les journées étaient magiques. Les rencontres enrichissantes sur le chemin ». La pèlerine confie que « Ce voyage nous a rendus très très complices et aujourd’hui, je commence les spectacles avec lui« .
Amandine voulait repartir l’été 2020 mais le projet s’avérait trop compliqué avec la covid. « J’espère pouvoir repartir en voyage avec lui cette année » conclut-elle.

Amandine Vandermonst compostelle avec son cheval avec mes sabots allo la planete podcast voyage

Contact :

Facbook : @jarolesedetmoi

Avec mes sabots

Âne, boeuf, chameau...

Plus d'info