fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

En ce moment

Titre

Artiste


Un duo vers l’inconnu

Écrit par sur 2 avril 2022

Bonjour à tous, cette chronique littéraire au fil des chemins et des cartes du Monde nous entraîne aujourd’hui en compagnie de Khanh Nguyen et Thibault Clémenceau à vélo de la France jusqu’au Vietnam.

Lune de miel

Cette chronique littéraire raconte ce voyage de 16 000 kilomètres entre la France et le Vietnam, de chez lui à chez elle, est comme un lien fragile tissé un peu plus solidement à chaque coup de pédale. Il leur en a fallu de la détermination et du courage pour réaliser ce qu’ils qualifient eux-mêmes de décision la plus folle de leur vie. Il est vrai que vivre ainsi une lune de miel sur les routes du monde alors que Khanh Nguyen n’avait jamais pédalé plus de quelques kilomètres autour de chez elle était un véritable défi.

Au printemps 2019, ils enfourchèrent leurs vélos, Monster et Tank. Ce livre est né en autoédition et pour limiter les coûts d’impression, les photos sont rares et en noir et blanc, mais la frustration de cette limite n’est pas au programme car le lecteur connecté a la possibilité de visionner les plus belles images de ce périple hors normes au fur et à mesure de la lecture sur un site dédié.

Chaque chapitre de ce livre raconte la traversée d’un ou deux pays, d’une mer, d’une province particulière. Et tout à la fin du livre, l’auteur offre une description détaillée de l’ensemble du matériel embarqué sur chaque vélo. Un petit chapitre qui fait toute la différence car il plonge le lecteur dans le concret de l’aventure et déblaie utilement le terrain pour ceux qui auraient envie d’enfourcher à leur tour leurs vélos.

Au fil du chemin

Les jours passent et les kilomètres défilent parmi des paysages bucoliques. La description qu’en fait Thibault Clémenceau nous donne le regret de ne pas avoir suivi leurs traces.

Egayant ces paysages, il y a les villages et leurs habitants. Les rencontres sont nombreuses et très souvent cordiales ; il faut dire qu’ils ne passent pas inaperçus avec leurs vélos et leurs chapeaux vietnamiens en forme de cône, « non la » en langue locale, qui les protègent des caprices de la météo.

Mais tout ne fut pas simple, à l’image de l’être humain qui peut alterner le très bon comme le très mauvais, tel ce militaire en Iran qui met en joue les cyclistes ou un autre homme peu après faisant des avances très explicites à Khanh Nguyen ; face à ces comportements il était inutile de jouer les héros et plus sage de quitter la zone au plus vite.

Le projet humanitaire

L’idée du départ était de collecter au moins un dollar par kilomètre parcouru pour financer une nouvelle école à Saïgon et son fonctionnement, grâce à l’association Poussières de Vie. Un an après, le contrat est rempli. A la satisfaction du chemin finalement parcouru, s’ajoute celle de l’œuvre collective en marche. Pédaler un an pour qu’une nouvelle école permettre à des enfants d’acquérir la connaissance leur garantissant une vie meilleure : voilà une bien belle initiative, une aventure solidaire au-delà du simple voyage de noce déjà hors du commun.

En conclusion l’auteur exprime avec force que ce qui pouvait résumer l’ensemble de son texte était l’injonction :

« Deviens ce que tu es ! »

Il pense que chacun d’entre nous possède en lui des forces qui ne demandent qu’à s’exprimer. Les siennes étaient assurément celles du voyage, de l’aventure et de cet attrait de l’inconnu. Celles de Khanh Nguyen aussi sans aucun doute.

Un duo vers l’inconnu, notre grande aventure à vélo de la France au Vietnam, de Thibault Clémenceau, autoédition, est disponible auprès de l’auteur nonlaproject.adventure@gmail.com et sur les plateformes numériques.

Retrouvez l’intégralité de cette chronique littéraire en podcast.

Bonne lecture à tous.


Avis des lecteurs

Laissez un commentaire