fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

Current track

Title

Artist


Salut les confinés ! #13

Flo' et Steph 3 April 2020

Depuis qu’on est confinés parce que notre planète s’est chopée un bon gros virus, on prend le micro en direct tous les soirs à 21h pour donner la parole aux expats et aux voyageurs coincés, quelque part dans le monde !

Eparpillés à travers le vaste monde, ils racontent chaque soir comme se passe leur confinement et ce qu’ils voient autour d’eux alors que le coronavirus fait le tour de la planète.

Dans ce nouvel épisode, on vous emmène en Irlande, en Tunisie, au Congo et en France

  • Grande voyageuse, Fiona vit à Charleville en Irlande. Une ville qui se situe dans le sud du pays, entre limerick et Cork. A la campagne, elle nous raconte les Irlandais se promenant encore mais souligne que les habitants vivent à moins d’ 1 km entre chaque voisin. Le confinement se passe bien à la campagne ! Mais c’est le couple qui a pris la décision d’aller se confiner dans la famille de James alors que le pays et le Royaume-Uni tergiversaient autour de la question. Aujourd’hui, l’Irlande a une position similaire à la France mais de façon moins stricte. De plus, le confinement a commencé plus tôt. L’île enregistre  très peu de cas mais on a mis des mesures de restrictions de déplacement et fermetures des lieux sociaux (bars, restos, écoles), depuis presque 3 semaines. Les déplacements sont déconseillés surtout dans les villes. La fermeture des magasins et des entreprises ont été jugées non nécessaires. Fiona raconte qu’en ville, en Irlande, le nombre de magasins d’alimentation est très élevé par rapport au nombre d’habitants . Il n’y a pas de soucis d’approvisionnement.
  • Audrey est confinée dans une maison de location à Djerba avec sa famille. Elle est partie avec son mari et leurs 2 enfants en camping-car en juin 2017, ils ont tout laissé pour voir du pays ! Ils sont en Tunisie depuis janvier et ont ont fait le choix de rester là compte tenu de la situation. En effet, ils devaient prendre un ferry pour traverser la Méditerranée et rejoindre l’Italie en avril. La famille a pris la décision de rester confinée pendant 3 mois. Audrey explique qu’il y a peu de cas en Tunisie (cinquante et les mesures de confinement rapidement prises). Les liaisons maritimes sont fermées, la quarantaine est imposée aux touristes sur le territoire, pendant 14 jours. Cafés, restaurants ont été fermés rapidement. Les mosquées également. Le couvre feu a été instauré à la demande de la population. Police et militaires contrôlent et ne rigolent pas : c’est la prison pour les contrevenants.
    La famille témoigne de la bienveillance des tunisiens : elle ne trouve plus de yaourts car ils sont donnés aux personnes défavorisées. Quand les gens achètent 1kg de pâtes par exemple, ils achètent un paquet qu’ils laissent dans le panier de courses. Il sera distribué à quelqu’un qui en aurait besoin…
  • Charly  au Congo : président de l’association « Les incroyables comestibles », il vit à Kinshasa. Ils accueille une quarantaine d’enfants orphelins à qui l’association enseigne le respect de la nature, le travail de la terre… Depuis plusieurs années, Charly, aidé par son épouse, a cherché les moyens d’auto-suffisance alimentaire et il s’est rapproché de plusieurs personnes pouvant soutenir ce projet ! Son but : la nourriture gratuite pour tous ! On peut aider l’association en envoyant des semences, des outils et des fournitures pour les enfants. page facebook Adicco Charly (incroyables comestibles).
  • Michaël et Florian de Roulopa  voyagent en roulotte tractée par des chevaux. Ils sont confinés dans le nord d’Angers dans le parc de 150 hectares d’un château où vit un collectif de 16 personnes (ils font le pain et le jardin en permaculture). Ils s’étaient inspirés de roulottiers dont la roulotte qui gigote en 2015. En 2018, c’est leur tour : départ avec deux roulottes, une calèche, deux chevaux et un bénévole. Aujourd’hui, ils voyagent avec une roulotte, deux chevaux, Zorba et Victor, et leurs deux chiens !
    Habituellement, ils proposaient des activités avec les écoles : des projections de films documentaires de Jean Francois Cassel « Rêves de roulotte », des ateliers pain quand il y a un four à bois, … Florian propose des activités créatives comme le projet « les colporteurs ». Ils font dessiner les enfants ou leur font faire des petits compte-rendus sur ce qu’ils ont fait avec Roulopa. Leurs créations sont ensuite transmises à des élèves d’autres écoles ! Ils font aussi une gazette 1 à 2 fois/an (il suffit de laisser son e-mail pour la recevoir !
    Leur site : www.roulopa.com

Au-delà des murs

Parole de baroudeurs

Plus d'info