fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

Current track

Title

Artist


Salut les confinés ! #21

Flo' et Steph 15 April 2020

Depuis qu’on est confinés parce que notre planète s’est chopée un bon gros virus, on prend le micro en direct tous les soirs à 21h pour donner la parole aux expats et aux voyageurs coincés, quelque part dans le monde !

Eparpillés à travers le vaste monde, ils racontent chaque soir comme se passe leur confinement et ce qu’ils voient autour d’eux alors que le coronavirus fait le tour de la planète.

Dans ce nouvel épisode, on vous emmène au Canada, en Nouvelle Zélande, sur l’île de la Réunion et en Argentine

Maxime et Miléna dans le Yukon (Canada)

  • Maxime et Miléna habitent dans le Yukon au Canada. Après avoir bien arpenté le globe, ils se sont installés à Whitehorse depuis 2011. Guides touristiques (randos pédestres ou en canoë), ils accompagnent les touristes à la découverte de la faune et des paysages sauvages  de ce territoire montagneux et faiblement peuplé du nord-ouest du Canada. Ils offrent un tourisme éco-responsable. Le couple accueille de petits groupes limités pour maintenir à un niveau bas le dérangement des espèces rencontrés. Mais le coronavirus a mis à l’arrêt leur activité: plus de réservations et beaucoup d’annulations. Leur site : www.terreboreale.com

Moran en Nouvelle Zélande

  • Moran et son amie sont en Nouvelle Zélande depuis plusieurs moi. Ils ont un PVT (Permis Vacances-Travail) et  font du woofing dans une ferme avec 4500 vaches et 25 à 40 000 moutons ! Ils vivent avec la famille de fermiers et ses trois enfants. Le pays compte quotidiennement entre 20 et 40 nouveaux cas contre une centaine il y a peu. Cependant, le gouvernement réduit un peu les mesures. Il permet par exemple la réouverture des magasins. Les deux voyageurs vont rester dans cette ferme au moins quatre semaines, car ils ne vont pas pouvoir repartir comme prévu. Outre le travail à la ferme (avec la dizaine d’autres salariés) et les enfants dont ils s’occupent un peu, il travaille sur son blog rencontrelemonde.com. Ils vont se dégourdir les jambes  aussi dans la vaste exploitation qui s’étend sur plusieurs centaines d’hectares ! Un confinement pas trop difficile à vivre !!

Antoine à la Réunion

  • Antoine a grandi à la Réunion où il se trouve lorsque nous l’appelons. Il a quitté l’île en 2018 pour Paris. Au bout d’un an, il a repris la route vers le sud, la Corse, la Suisse, l‘Italie… En décembre, il est parti trois semaines  à bord d’un voilier pour Mayotte. Il a atteint les côtes de la Réunion fin décembre. Il devait repartir pour Paris le 11 mars, pour un mariage et décoller le 14 avril pour le Japon où il devait rester une durée indéterminée avant un voyage de quelques années autour du Pacifique. Journaliste, Antoine a finalement laissé son avion pour s’occuper de ses grands parents de 84 ans à Saint-Gilles-Les-Bains (village sur la côte ouest de la Réunion) où il est confiné depuis 3 semaines. Son voisin, qui n’est autre que son cousin, leur fait les courses. Ils les lavent et les laissent dehors 24h au cas où.

Thierry en Argentine

  • Thierry le vendeur de hamac mexicain (www.hamacasutra.net) se trouve en Argentine, à San Marcos Sierras, dans la province de Cordoba. S’il passe le plus clair de son temps en Thaïlande, il aime aller en Argentine. Il s’est installé il y a plus d’un mois, dans la maison d’une amie partie se confiner au Chili. C’est un lieu qu’il connaît bien puisqu’il vient souvent et il avait parlé à Eric il y a quelques années. Dans ce village, rien à voir avec Buenos Aires : le confinement est très « light » et les habitants semblent très peu préoccupés par le coronavirus.

Au-delà des murs

Deux confinés parlent aux confinés du monde

Plus d'info