fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

Current track

Title

Artist


Salut les confinés ! #20

Flo' et Steph 14 April 2020

On prend le micro en direct tous les soirs depuis qu’on est confinés parce que notre planète s’est chopée un bon gros virus. Entre 21h et 22h, on donne la parole aux expats et aux voyageurs coincés, quelque part dans le monde !

Eparpillés à travers le vaste monde, ils racontent chaque soir comme se passe leur confinement et ce qu’ils voient autour d’eux alors que le coronavirus fait le tour de la planète.

Dans ce nouvel épisode, on vous emmène aux Philippines, en Tasmanie, à Taïwan et à Bornéo

Cette émission est un peu particulière puisque si nous étions en direct pour la présenter, nous avions enregistré lors du week-end, les interviews que vous allez entendre. En effet, le décalage horaire étaient trop importants pour avoir nos invités en direct avec nous.

  • Julien et Margaux aux Philippines. Tous les deux sont partis depuis 3 ans faire un tour du monde, avec le but de voyager sans avion. Ils ont donc expérimenté tous types de transports: l’auto stop, le bateau stop, le scooter stop, le camion stop, la benne à fumier d’un tracteur… Bref, ils ont traversé plusieurs pays et sont plutôt cool dans leur confinement : tous les deux ont négocié leur place chez un hôte en échange de services d’aide.
    Le couple prend les choses avec philosophie. Il s’est déjà retrouvé coincé sur un bateau à Hong Kong, à ne pas savoir quand repartir. C’était au moment des manifestations contre l’amendement de la loi d’extradition (automne 2019).  Le confinement se passe donc bien sur la petite île El Nido à Palawan aux Philippines. Déjà trois semaines sans sortir. Ils trouvent des occupations comme tester tous les jeux de société possibles à 2 !
    Côté mesures, les règles restent strictes et un couvre feu toujours en vigueur. Une nouveauté toutefois : un résident doit accompagné les touristes lors de leurs sorties ! Le confinement est repoussé jusqu’au 30 avril… pour le moment  ! Pour les suivre : serialhikers.com / Facebook : @serialhikers / Instagram : @serialhikers
  • Jenny et sa petite famille (son mari Nathan et leur fils) sont sur les routes depuis mars 2019 et sont confinés en Tasmanie. Tous les trois voyagent en Camper-Trailet (un 4×4 tire une remorque qui se déplie). Ils sont partis de Byron Bay en Australie, pour la Tasmanie et se trouvent donc confinés aujourd’hui chez des fermiers près d’un village du nom de Triabunna ,les campings ayant tous fermés à l’exception des gros campings pour les « essential traveller » qui sont très chers à la semaine. Les plages sont également fermées, les achats limités et des amendes tombent en cas de non respect du confinement. Le gouvernement débloque beaucoup d’aide, ils n’ont pas de souci financier en attendant un changement. « Family life on wheels« .
  • Sheng-Hsiung est Taïwanais. : avant le coronavirus, il voyageait beaucoup (5 à 6 fois /an) par le biais de l’agence de voyage pour laquelle il travaille (Kuoni). Aujourd’hui, il ne sait pas trop comment les choses vont évoluer pour son travail. Ce sera en fonction de ce qui se passe en Chine et en Europe notamment.
    Il n’ y a pas de confinement en ce moment. Il peut donc travailler, sortir, retrouver sa famille et ses amis, tout en portant un masque et en respectant les distances. Comme nous l’avait déjà raconté Guillaume dans l’émission #11, le gouvernement, fort de l’expérience du Sras en 2003, a pris des mesures très tôt.  Ainsi, le Covid-19 est sous contrôle. Les taïwanais peuvent avoir jusqu’à 9 masques par jour. Le pays produit 13 millions de masques par jour selon Sheng-Hsiung. 10 millions seraient envoyés aux Etats-Unis et à l‘Union Européenne.
  • Jérôme et sa compagne Orjouène sont confinés à Bornéo, célèbre petite île de la Malaisie, depuis le 18 mars. Ils se trouvent plus précisément dans un camping de Bornéo dans le parc national de Niah. Les couple est parti de France il y a 2 ans en stop, jusqu’à Oman. Ils sont restés 10 mois en Inde puis en Asie du sud-est. Le couple a voyagé essentiellement à pied et en bateau. Il a fait quelques allers-retours pour voir leurs familles respectives, en Alsace et en Tunisie.
    Les autorités ont repoussé les mesures jusqu’au 18 avril. Ils expliquent cependant que le nombre de personnes guéries est plus important que celui des nouveaux cas. Toutefois, ils sont plus nombreux sur la péninsule que sur l’île. Sur l’île, ils constatent la générosité des locaux qui leur apportent de la nourriture tous les jours et viennent prendre de leurs nouvelles.
    Tous les deux avaient prévu d’aller en Tunisie et en France en juin prochain, puis en octobre, de prendre un bateau pour aller aux Philippines. Leurs projets sont compromis. Et c’est aussi repos forcé pour ces fans de rando  !  Leur page Facebook : « Le pouce vers le soleil »

Au-delà des murs

Parole de baroudeurs

Plus d'info