fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

En ce moment

Titre

Artiste


Voir Smara

Flo & Steph 31 July 2021

Voir Smara – Marc Neusch

Lors du festival du Roc Castel 2021 au Caylar, Allô la Planète avait installé son camping-car pour rencontrer des réalisateurs invités de l’évènement. L’équipe de la webradio a interviewé Marc Neusch qui était venu présenter son film « Voir Smara ».

Partir sur un coup de tête

Originaire de Moselle. Fils et petit-fils de mineur, il part en pleine dépression. « J’étais enfermé dans un appartement étudiant à Gap alors que je ne l’étais plus de puis longtemps. Un appartement de 9m2 que je partageais avec ma copine. On s’est disputé et elle m’a viré. Je passe alors devant Décathlon, j’achète un vélo qui fait 80 balles, deux trois trucs et je pars » explique Marc Neusch avec beaucoup d’humour au micro de la webradio Allô la Planète.

Marc Neusch voir smara allo la planete festival roc castel

« Les rencontres, j’m’en fous »

Mais se barrer où ? Il ne sait pas. Pourquoi ? « J’apprends ma destination en cours de route. Je ne sais pas où je vais au début ».  Il part d’abord pour Toulouse. Après six jours de vélo et 250 km, il décide de continuer. Direction l’Espagne puis le Maroc. C’est sans équipement qu’il prend la route. « Je n’avais même pas de carte, pas de chambre à air…  pas de duvet. » raconte Marc qui parle cash : « Les gens partent pour faire des rencontres… moi je n’en avais rien à foutre ! Mais évidemment que j’ai fait ds rencontres. Heureusement. Et puis tu n’as pas le choix. Tu es en situation de fragilité. Mais je n’ai pas forcé le trait ». Et puis, un moment, une rencontre déclenche quelque chose : « Lorsqu’il me dit qu’il est le fils de l’anthracite, je me rends compte que ce que je suis en train de faire a une connexion avec mon histoire personnelle ».

Marc Neusch Voir Smara Allo la planete de retour de festival roc castel

Sur les trace de Marcel Vieuchange

Il part à Smara parce qu’il était tombé sur la tombe d’un voyageur, Marcel Vieuchange qui a marché jusqu’à Smara dans les années 20. « C’est le premier Européen à entrer dans les ruines de cette cité interdite  située dans l’Ouest saharien. Son voyage, qu’il raconte dans un livre, est complètement chaotique, rien ne se passe bien. Il arrive à faire trois clichés de la mosquée  de Smara et meurt en route de dysenterie »  raconte Marc qui « a suivi un mec qui est allé là-bas et qui est mort. C’est une quête de l’inutile, absurde mais l’histoire m’a assez parlé pour y aller ».

Marc Neusch Voir Smara Allo la planete de retour de festival roc castel

Voir Smara, une quête

Sa quête de rien transforme Marc Neusche plus qu’il ne l’aurait espéré. Dans son film, il nous livre le journal intime fort d’un voyageur solitaire et délibérément en marge. Le film se veut une réflexion sur la solitude en voyage, sur le voyage-fuite, sur le retour, sur la façon dont on peut voyager avec (très) peu, sur le rapport à la famille.

De retour de festival

De retour de festival

Plus d'info