fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

En ce moment

Titre

Artiste


Edmony Krater et le gwoka guadeloupéen

Fabrice Bérard 15 February 2020

Edmony Krater, à la redécouverte du gwoka

Au travers de sa musique, Edmony Krater est ambassadeur du tambour ka et de la culture du gwoka. Le trompettiste/percussionniste est autodidacte.

Edmony Krater gwoka portrait

La musique c’est culturel en Guadeloupe

Le guadeloupéen n’a jamais eu de cesse, tout au long de sa carrière, de défendre la musique traditionnelle de son île. « En Guadeloupe, on n’échappe pas à la musique. Toutes les occasions sont bonnes pour en faire. Chez moi on écoutait de la musique. Ma mère chantait dans une chorale et mon père jouait de la guitare », décrit Edmony Krater.

Un émissaire du gwoka

« D’abord j’ai commencé dans la mode, par être styliste. Je crée des vêtements. En parallèle avec des amis je faisais de la musique, du gwoka. Depuis toujours j’ai été attiré voir fasciné par cette musique emmenée par les esclaves noires. Je suis issu de cette culture-là. C’est la musique des ancêtres. J’ai toujours eu envie de la transmettre, de l’exprimer », décrypte cet émissaire de gwoka. Il est fier que cette musique soit inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2014. « Actuellement, le gwoka fait un vrai retour ».

Le gwoka véhicule les émotions

« C’est une musique qui exprime tous les sentiments de la vie à l’image du blues. C’est une musique à la fois d’expression et d’improvisation, qui s’écoute et qui se danse. Elle exprime ce qu’il y a de plus profond dans l’histoire de la Guadeloupe », explique sereinement Edmony Krater.

Bientôt un nouvel albun pour Edmony Krater

Aujourd’hui il est à quelques encablures de la sortie de son nouvel album, prévue pour fin mars. Il va s’appeler « J’ai traversé la mer ». C’est un album hommage à tous ceux qui ont quitté leur pays, et sont partis pour enrichir les autres avec leurs cultures. J’ai l’honneur de vous faire rencontrer un grand nom de la musique traditionnelle guadeloupéenne. En tant que grand maître du tambour KA, dès la fin des années 70, il redonne vie à un univers. Au travers de son œuvre il offre au passage une relecture forte et poétique des chants de luttes de son île natale.

Fabrice Bérard a été à la rencontre de ce grand musicien pour son émission Z Interview sur la webradio voyage  Allô la Planète. Une interview réalisée en février 2020 à la salle Le Bournot à Aubenas en Ardèche.

Z Interview présenté par Fabrice Bérard

Z Interview

Rencontres musicales

Plus d'info