fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

En ce moment

Titre

Artiste


Haïti gangrénée, Haïti révoltée

Carlotta 2 March 2021

Kidnappés par le pouvoir et les gangs, les Haïtiens sont dans la rue

Confronté à une vague inédites de manifestations, Haïti est au bord de l’implosion. Depuis 2018 les Haïtiens dénoncent la corruption, l’insécurité et la pauvreté, mais depuis un mois, la colère s’est doublée d’une crise institutionnelle.

Le président Jovenel Moïse, accusé d’illégitimité et de dérive dictatoriale est également soupçonné de soutenir des gangs surarmés qui sèment la terreur en kidnappant régulièrement des Haïtiens. 



Au micro : 

Jean Mathiot, directeur du Centre d’Art à Port au Prince, après avoir été directeur de l’Institut Français d’Haïti. Arrivé sur l’île il y a 7 ans, marié à une haïtienne, ils ont décidé, à contre-coeur, de quitter Haïti à cause de l’insécurité. [Pour découvrir le foisonnement artistique haïtien, faîtes un tour par ici : https://www.lecentredart.org/]

Joseph Michel, agronome : Il se rend régulièrement en Haïti depuis 2011 pour accompagner de jeunes haïtiens à reprendre ou créer des exploitations agricoles à l’Ouest du pays, non loin de la frontière avec la République Dominicaine. [L’association pour laquelle il intervient en Haïti: https://libertechamelles.fr/]

Loïc et Carole, un couple de bretons qui a adopté 3 enfants en Haiti. Ce pays francophone qu’ils affectionnent, ils l’ont découvert en 2002, et y sont depuis retournés régulièrement. Leurs différents voyages racontent l’instabilité de ces vingt dernières années.

Photo: Dieu Nalio Chery Associated Press

Le contexte

Sans parlement fonctionnel depuis un an, le président gouverne par décret. Le pays se divise aujourd’hui sur la date de fin de son mandat. Cela aurait dû être le 7 février 2021, lui déclare qu’il restera à la tête d’Haïti jusqu’en 2022. Les Etats-Unis soutiennent Jovenel Moïse… et la communauté internationale reste bien silencieuse. 

On va parler de la situation actuelle, mais aussi tenter de comprendre pourquoi Haïti ne s’est pas relevée du terrible tremblement de terre de 2010 malgré les millions de dollars qui ont afflué vers le pays, l’un des plus pauvres du monde.

Pour aller plus loin : 

Parce que cette période résonne avec les heures sombres de l’histoire haïtienne, il faut revoir l’excellent documentaire « Papa Doc, l’Oncle Sam et les Tontons Macoutes », un film de Nicolas Jallot et Emile Rabaté. Ou comment la dictature de la famille Duvalier a été activement soutenue par les Etats-Unis, et les liens qui unissent aujourd’hui encore ces deux pays si différents liés par les dollars et le sang.

Voyage Immobile

Un écho du monde

Plus d'info