fbpx

Allo La Planète

La radio voyage

En ce moment

Titre

Artiste


Robinsonne, l’amie des mots

Fabrice Bérard 3 June 2020

Brillante et turbulente complice des mots, Catherine Huette alias Robinsonne a la chanson solidement chevillée au corps.

C’est tout d’abord au contact d’une grand-mère montmartroise, comédienne également, que l’art vient frapper à sa porte. Elle est alors une artiste alors en devenir.

Ensuite à l’adolescence, ce sont les icônes pop, rocks anglo-saxons des années 70/80 avec en tête le beau binôme David Bowie / Patti Smith, qui viennent interpeller, séduire les oreilles de Cathy. Un stylo et une feuille blanche toujours à proximité, c’est par le texte qu’elle débute quelques temps plus tard, sa grande et belle histoire avec la chanson française. C’est aussi le sud de la France qui l’interpelle alors.

Avec en parallèle une expérience sur les planches, une formation de comédienne en poche, Cathy se laisse de plus séduire par l’appel des notes, des rythmes, poussé en coulisse par des amis musiciens. Un pied dans le théâtre, un autre dans la chanson, alors citoyenne avignonnaise, elle donne vie au milieu des années 90 au trio Liaison dangereuse. Un projet qui relève pendant 4 ans de réunir jazz, musique contemporaine et théâtre. A la clef, un joli succès d’estime !

Robinsonne en Ardèche au micro de Fabrice Bérard de la webradio Allô la Planete

En Ardèche, naît Robinsonne

 

Vient alors le sud Ardèche où au fil de différentes rencontres musicale, Cathy endosse le costume et le chapeau de Robinsonne. Patiente, après avoir publié plusieurs démos, c’est avec l’album « Vie privé », sortie en 2019, que Cathy impose et assume son univers discographiquement parlant. En bonus : un clip autour du titre phare de l’album, en forme de déambulation nocturne, de long plan séquence dans les rues d’Aubenas (07).
Parallèlement sur scène, l’histoire de Robinsonne se raconte aussi de belle manières. Elle est personnifiée par le guitariste Francis Gerö,  le contrebassiste Tanguy Blum et par l’accordéoniste Jean-Marc Torchy.
C’est « at home », dans son salon que Robinsonne s’est raconté dans Z Interview au micro de Fabrice Bérard. Elle évoque aussi son autre et nouveau projet : « Les Scandaleurses ». Un récital avec Jean-Marc Torchy à l’accordéon où elle s’immerge, dans les années 30, dans le répertoire de Fréhel et de Damia.
Catherine Huette interviwée par Fabrice Bérard sur la webradio des voyageurs Allo la Planete à Aubenas en Ardèche
Z Interview présenté par Fabrice Bérard

Z Interview

Rencontres musicales

Plus d'info